Thursday, 21 June 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Après le Canada, une entreprise de Montréal-Nord vise le monde

Afin d’introduire de nouvelles technologies dans sa chaîne de production, les gouvernements du Québec et du Canada viennent d’octroyer une aide financière de 812 500 $ à « Les outils Clortech », une entreprise de Montréal-Nord spécialisée dans l’Outillage de coupe, d’usinage et meulage de précision.

Après le Canada, une entreprise de Montréal-Nord vise le monde

Ottawa accorde une contribution remboursable de 250 000$ dans le cadre du Programme de développement économique du Canada alors que la plus grosse portion, soit 562 500 $, offerte par le gouvernement québécois, vient du Développement économique Canada pour les régions de Québec.

« Avec ce soutien gouvernemental, nous cherchons à créer plus d’emplois hautement qualifiés dans le secteur alors que nous cherchons à développer des marchés en Amérique latine et au Moyen-Orient », a dit Patric Mattei, président de « Les outils Clortech ».

Fondé en 1987, Clortech produit des outils de qualité sur mesure pour de grandes compagnies Nord-Américaines aérospatiales, marines, militaires, automobile et pharmaceutique au Canada. Grâce à cette aide, la compagnie vise une expansion vers des marchés où elle n’arrivait pas à percer.

De leur coté, les députés fédéral et provincial de Bourassa, respectivement, Rita de Santis et Emmanuel Dubourg, qui ont fait ces annonces, se disent fiers qu’une entreprise nord-montréalaise arrive à se positionner non seulement à l’échelle du Canada mais bientôt à travers le monde.

« Quand j’ai appris que c’était un joueur aussi dans la C Series de Bombardier, j’ai dit : chez nous !!!, s’est exclamée la député de Santis. Alors, cela m’a rendu excitée et fière et Les outils Clortech représente ce qui se passe chez nous à Montréal-Nord ».

« Pour nous, c’est l’image qu’on veut projeter à Montréal-Nord : de dire que c’est possible et de dire à ces dirigeants d’entreprise que nous sommes là en tant que politiciens pour les accompagner aussi de façon à avoir plus de croissance dans ces domaines »-Emmanuel Dubourg, député fédéral de Bourassa.

Des emplois pour immigrants

En plus de se développer, l’aide gouvernementale permettra à Les outils Clortech de créer pas moins d’une douzaine d’emploi. L’entreprise nord-montréalaise vise notamment des immigrants fraichement arrivés pour ces emplois de qualité.

Voilà deux à trois ans, Patrick Mattei dit avoir embaucher une demi douzaine de Syriens qui ne balbutiaient ni un mot d’anglais encore moins de françcais.

Le président de Les outils Clortech raconte ici son aventure heureuse d’embauche des immigrants syriens qui sont devenus un emple de francisation par l’emploi.

Le chômage touche plus de 15% des immigrants établis au Canada depuis 5 ans contrairement au Québécois nés au pays

 

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *