Monday, 25 September 2017
 
 
Recherche
Actualités
0

Demandeurs d’asile: accélération des traitements

Le traitement journalier des demandes d’asile se fait jusqu’à trois fois plus rapidement maintenant selon le Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière qui s’est réuni une troisième fois aujourd’hui à Ottawa afin de faire le point sur la situation.

Demandeurs d’asile: accélération des traitements

Et afin de réduire encore plus les délais d’attente, Immigration Canada s’apprête à ouvrir un centre de traitement temporaire au Complexe Guy-Favreau de Montréal, ce qui permettra d’émettre plus rapidement des permis de travail à tous les demandeurs d’asile.

Cela permettra de « réduire leur dépendance à l’aide sociale provinciale, en plus d’aider la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada à déterminer si les demandeurs sont véritablement des réfugiés ayant besoin de la protection du Canada. », écrit le ministère dans un communiqué

  • « S’ils n’en ont pas besoin, ils devront quitter le pays. », ajoute Delphine Denis, l’attachée de presse de Marc Garneau président du Groupe de travail sur la migration irrégulière.

La ministre québécoise de l’Immigration Kathleen Weil se montre satisfaite de l’avancement plus rapide des dossiers. « Il est de première importance pour le Québec que les demandeurs d’asile puissent voir le cheminement de leur dossier progresser dans les meilleurs délais», dit-elle.

Santé intérimaire

Depuis l’arrivée massive des demandeurs d’asile à la frontière, Ahmed Hussen, le ministre fédéral de l’Immigration avait apporté des changements au Programme fédéral de santé intérimaire. Ainsi, des certificats sont délivrés par l’ASFC et l’IRCC aux personnes qui entrent au Canada entre les points d’entrée (PE) après une enquête rigoureuse comprenant des vérifications liées à la santé, aux antécédents et à la sécurité à Lacolle, au Québec, et que la date de leur entrevue d’admissibilité a été déterminée.

« Cette mesure aidera à faire en sorte que ces personnes ne dépendent pas des salles d’urgence pour des problèmes de santé mineurs. », selon le communiqué.

La création du Groupe de travail a été annoncée le 17 août 2017 par le ministre des Transports, Marc Garneau, et la ministre québécoise de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil.

Le groupe de travail se penche sur des enjeux liés à la récente augmentation soutenue du nombre de demandeurs d’asile qui entrent au Canada depuis les États-Unis.

Présidé par le ministre fédéral Marc Garneau, le groupe de travail est formé de ministres fédéraux, soit le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Ahmed Hussen et le ministre de la Défense nationale Harjit Singh Sajjan; du député de Bourassa, Emmanuel Dubourg; ainsi que de la ministre québécoise de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion Kathleen Weil et de la ministre ontarienne de la Citoyenneté et de l’Immigration, Laura Albanese.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *