Saturday, 26 May 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Demandeurs d’asile : Québec bientôt saturé

Alors qu’une nouvelle vague de demandeurs d’asile commence à se déferler sur la Canada, Québec tire la sonnette d’alarme quant à sa capacité d’accueillir de ces gens qui veulent éviter une déportation par les États-Unis vers leurs pays d’origine.

Demandeurs d’asile : Québec bientôt saturé

David Heurtel, le ministre québécois de l’Immigration, appelle Ottawa à prendre « en charge des demandeurs d’asile entrant de façon irrégulière lorsque le taux d’occupation dans ses sites atteindra 85 %. »

À compter du 24 avril prochain, note le gouvernement québécois, 1 850 places quotidiennes en hébergement temporaire à Montréal seront disponibles pour les personnes ayant déposé une demande d’asile au Canada et se trouvant au Québec.

  •  Selon les données du gouvernement fédéral, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, le Québec a reçu 24 980 demandeurs d’asile, soit une augmentation de 700 % en comparaison aux années précédentes. Les données indiquent également que 50,2 % des demandes d’asile reçues en 2017, à travers le Canada, l’ont été au Québec.

«L’examen des données sur les entrées de demandeurs d’asile depuis le début de l’année 2018 laisse présager l’afflux prochain d’un volume de demandeurs d’asile tout aussi important, sinon plus important, que celui de l’année dernière. », a déclaré en conférence de presse David Heurtel.

Ce mercredi, le ministre québécois de l’Immigration sera à Ottawa dans le cadre d’une rencontre du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière. David Heurtel en profitera pour présenter à ses homologues l’état de la situation du Québec quant à la capacité d’hébergement des demandeurs d’asile à Montréal.

Il s’attend par ailleurs à échanger avec le gouvernement fédéral sur les intentions de ce dernier quant au plan d’intervention qu’il mettra en œuvre pour prendre en charge les personnes qui franchissent la frontière.

Mais déjà, M.Heurtel prévient les ressources québécoises en matière d’accueil sont limitées. «Pour poursuivre dans cette voie et dans le respect de notre engagement humanitaire, nous nous donnons des balises dans le but d’assurer l’intégrité de ces personnes et de respecter notre capacité d’accueil. Il faut cependant comprendre que nos ressources sont limitées. », a-t-il dit.

Ils ont dit

«Aujourd’hui, nous informons le gouvernement fédéral des capacités limitées que nous avons quant à la prise en charge de ces personnes franchissant la frontière canadienne. À ce sujet, il convient de rappeler que l’Accord Canada-Québec relatif à l’immigration et à l’admission temporaire des aubains ne couvre aucunement les services fournis aux demandeurs d’asile, mais seulement ceux offerts aux résidents permanents. L’accueil des demandeurs d’asile irréguliers doit donc être un effort partagé par l’ensemble du Canada. »– Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne.

«Force est alors de constater que la pression résultant d’une augmentation de 700 % des demandeurs d’asile qui sont arrivés en sol québécois l’an dernier se fait et continuera à se faire particulièrement ressentir sur les ressources, notamment en hébergement temporaire, en santé et en services sociaux. Par ailleurs, cette pression s’accentue au fil des arrivées. Dans son rôle d’acteur social, le Québec se doit de maintenir les services qu’il offre aux demandeurs d’asile, mais il se doit aussi de le faire dans le respect de sa capacité réelle qui est déjà atteinte. »– Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

«L’effet de l’arrivée massive de demandeurs d’asile dans la grande région de Montréal vient inévitablement accentuer les situations déjà problématiques de manque d’espace et rend la situation dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire préoccupante en matière de capacité d’accueil du réseau scolaire québécois. »– Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *