Sunday, 19 November 2017
 
 
Recherche
Actualités
0

Des dizaines de demandes d’asile bâclées

Seulement deux mois après leurs arrivées au Canada, de nombreux demandeurs d’asile sont invités à assister à leur audience de recevabilité auprès de la Commission du statut des réfugiés, ce qui ne leur laisse pas le temps de se préparer adéquatement.

Des dizaines de demandes d’asile bâclées

In Texto a rencontré une dizaine d’entre eux lors d’une séance d’informations réalisée par la firme spécialisée en immigration, Vision max services, à La perle retrouvée le dimanche 10 septembre dernier. Une soixantaine de demandeurs d’asile y ont assisté.

« Mon avocat m’a seulement aidé à remplir les formulaires. Il ne m’a donné aucun autre rendez-vous afin de me préparer pour l’audience », confie Alain au journal.

Ce demandeur d’asile est arrivé au Canada le 4 juillet et son rendez-vous pour l’audience de recevabilité de sa demande au tribunal est fixé au 14 septembre, soit un peu plus de deux mois après son entrée.

Milien, arrivé au Canada vers la fin du mois d’août, est dans la même situation. Selon lui, Il y a eu un attrape-nigaud dans les processus d’asile en cours actuellement.

  • « Beaucoup d’entre nous se sont faits piéger, dit-il, car on vient ici pour travailler. Et, on pensait que l’accélération de notre dossier allait nous permettre d’avoir nos permis de travail et de trouver un emploi. Mais dans le fonds, on n’est pas prêts.»

La séance d’informations sur les demandes d’asile au Canada de Vision max services portait sur ce qu’un demandeur d’asile doit faire avant, pendant et après une audience de recevabilité qui dure en moyenne 3 heures au tribunal.

Modifications à apporter au Fondement de la demande d’asile (FDA), les documents à soumettre, le choix de langue, la traduction des documents, la préparation de l’audience et les pièges à éviter sont autant d’aspects qui ont été abordés lors de cette réunion.

François Jean-Denis, l’animateur de la soirée a aussi abordé les attitudes à adopter pendant l’audience, le processus d’appel après la séance et les autres recours possibles, le cas échéant.

« Je suis mieux outillé par rapport aux commissaires mais aussi par rapport à mon représentant. Je suis à même de rectifier mes erreurs maintenant », affirme Joachin qui a son audience le 4 octobre prochain.

« On aurait dû participer à ces genres de séance d’informations depuis qu’on était au stade olympique. Bon nombre d’entre nous ont pris des dates d’audience à la va-vite, si on avait su ce qu’on sait aujourd’hui, on ne l’aurait pas fait. Moi je ne suis pas prêt pour mon audience du 27 septembre »- Jeansois, arrivé à Montréal fin juillet dernier de façon irrégulière.

Témoignages de demandeurs d’asile

Françcois Jean-Denis, l’animateur de la séance d’informations du 10 septembre dernier, prévoit un taux d’échec plutôt élevé face à cette impréparation des dossiers de demandes d’asile.

  • « Je constate qu’en changeant les dates, cela met les gens dans une mauvaise situation, dit-il, car le commissaire est là pour analyser les dossiers qu’il a en main. S’il y a des erreurs, cela signifie que la personne sera pas crédible et son cas sera refusé »

La plupart de cette soixantaine de demandeurs d’asile ayant assisté la séance d’infos n’avaient pas encore complété leur formulaire « Fondement de la demande d’asile», un élément important du processus d’asile.

Ce document explique qui vous êtes, quels sont les dangers (liés à la politique, l’orientation sexuelle, la religion ou la race) qui vous menacent dans votre pays et pourquoi vous avez besoin d’une protection liée au statut de réfugié au Canada.

Au total, 7 950 demandes d’asile déposées au Québec ont été traitées par le gouvernement fédéral de janvier à juillet 2017. Les demandeurs d’asile sont majoritairement d’origine haïtienne, indienne, mexicaine, colombienne et turque.

En date du 6 septembre 2017, 40 nouveaux demandeurs d’asile ont été hébergés. Ils sont 1 906 à être hébergés temporairement dans la grande région de Montréal selon des données fournies par le ministère québécois de l’Immigration.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *