Thursday, 21 June 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Des filles avec des couilles (Vidéo)

« Je rêve d’un jour où les Noirs arriveront à l’heure aux événements », lâchait Garihanna Jean-Louis au lancement, le 2 février dernier, des activités dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs à l’Hôtel de ville de Montréal. « Enfin… si c’est possible… hein » a renchéri sa sœur Cynthia avec un rire sarcastique en coin.

Des filles avec des couilles (Vidéo)

Plus de 250 invités, en majorité des Noirs, se tordaient de rires, se fondaient en rire même. Ces filles qui pratiquent un humour provoquant, noir ou sans couleurs du tout, que ce soit en Haïti ou ici au Canada, se donnent en spectacle ce 23 février dans le cadre de « Fondu au noir ».

« Nous pouvons être douces, molles mais on a des couilles » résume le spectacle d’humour, revu, corrigé et agrémenté de nouveaux sketchs qu’elles présenteront à la salle Marie Gérin-Lajoie de l’UQAM.

“Nou Ka Mou, Men N’ Gen Grenn!” Autrement dit « Zaboka » est un show d’humour qui raconte, dans la même philosophie de Molière, les tars de la société haïtienne.

Les Jean-Louis disent tout haut, et à la blague, ce qu’elles observent autour d’elles. Qu’il s’agisse du dilemme des maîtresses et les femmes mariées, la perception de l’homosexualité en Haïti, la politique haïtienne, ces filles avec des couilles ne se retiennent pas et font brayer.

« Celle qui est mariée souffre autant que la maîtresse, donc il faut trouver un terrain d’entente », proposent les Jean-Louis aux éclats de rire. « Il ne faut pas oublier que c’est un spectacle d’humour. Ce n’est pas un spectacle de conscientisation, de promotion des valeurs morales etc… c’est juste pour rire », ajoutent les filles.

Du théâtre à l’humour

Femmes de théâtre depuis une vingtaine d’années, les Jean-Louis font dans l’humour depuis environ quatre ans à la faveur de concours réalisé par l’École nationale de l’humour du Québec.

L’aventure de l’humour a commencé en 2015 pour Garihanna. L’École nationale de l’humour était en Haïti pour recruter des humoristes pour le gala HahahaHaïti. Elle a été sélectionnée . Ensuite, elle a obtenu une bourse d’études en Créations humoristiques qu’elle vient de terminer en juillet dernier.

« Je suis fière de dire que je suis la première femme noire à être graduée de l’École nationale de l’humour du Québec», dit-elle.

Les Jean-Louis, ont été déclarées « révélations de l’année » par le LOL FEST, ce festival international d’humour auquel elles ont participé en Haïti aux cotés de Rachid Badouri.

Zaboka, « Nou Ka Mou, Men N’ Gen Grenn! » est un spectacle qui abordera des « sujets sensibles pour les femmes haïtiennes ». Il a lieu pour la deuxième fois le 25 février prochain à la salle Marie Gérin-Lajoie de l’UQAM dans le cadre de Fondu au noir de la Fondation fabienne Colas.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *