Tuesday, 17 July 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Frantz Benjamin « toujours présent »

C’est dans une salle sur la rue Jarry au coin du bl. Saint-Michel, à Montréal, noircie de monde que le conseiller municipal a lancé sa campagne dans le cadre des élections du 5 novembre prochain.

Frantz Benjamin « toujours présent »

Frantz Benjamin était accompagné du maire sortant Denis Coderre, de la mairesse sortante de Saint-Michel Annie Samson et de la candidate Elsie Lefèbvre.

« Il est toujours présent! », scandait la salle au moment de son intervention. La plupart des supporteurs sont des Haïtiens alors que l’on pouvait observer la présence de nombreuses autres communautés ethniques qui habitent le quartier.

Une fois ouvert le local de campagne, Frantz Benjamin n’y reste pas pour attendre les gens. Il prend « les rues de Saint-Michel à la rencontre des citoyens.»

« Des rêves de grandeur »

Saint-Michel est le quartier qui a accueilli le conseiller sortant à son arrivée au Canada avec ses parents, alors qu’il avait 14 ans.

«J’ai vécu mon adolescence sur le boulevard Pie IX dans le quartier Saint-Michel», confie tout bonnement le président du conseil de Ville de Montréal.

Au fils des ans, la mauvaise presse dont fait l’objet son coin le dérangeait. En entendre parler seulement lorsque cela pète, le chicotait. «C’est un quartier méconnu ou mal connu, affirme-t-il, et qui trop souvent est victime d’images médiatiques qui le présentent comme un coin où sévissent les criminels».

Ce sont ces images que Frantz Benjamin travaille à chasser de la tête des Montréalais depuis son implication en politique municipale. Pour ce faire, il axe son plan d’action autour de quatre pôles : éducation, sociocommunautaire, culture et sport.

Vision de propreté

Frantz Benjamin voit Saint-Michel comme Harlem, ce quartier de New-York épicentre de la culture africaine-américaine et symbole de fierté ethnique tout autant que de ghetto urbain. Harlem était devenu dans les années 90 la cible d’intenses investissements publics destinés à l’impulser.

Le conseiller commence par la création d’une coopérative d’habitation, notamment sur le boulevard Pie IX, connu pour son grand nombre de familles monoparentales, de délinquance juvénile etc..

Trois projets ont été réalisés, totalisant une trentaine d’appartements habités, à prix modique, par des familles aux situations financières et économiques précaires.

En plus de l’enfouissement du réseau filaire aérien et l’éclairage – des travaux déjà terminés -, le projet de revitalisation de la rue Jarry, en cours actuellement, comprend aussi la création d’une promenade verte et de placettes publiques et le réaménagement de la «vitrine Crémazie», secteur situé au croisement des rues d’Iberville et Jarry Est et du boulevard Crémazie Est.

Autres réalisations
– Réouverture de la piscine sur le parc René Goupil ( 3 millions)
– Réhabilitation des Parcs, Sainte-Yvette, George-Vernot
– Travaux d’apaisement de la circulation aux abords des écoles
– Mini-terrain de soccer au par René Goupil

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *