Monday, 25 September 2017
 
 
Recherche
Sport
0

Haïti-Sport/ La sélection de 74 se retrouve à Montréal (vidéos)

«On aurait pu réaliser un match»,a lancé, à la blague, Jean Bernier qui a eu cette idée élargie par Jean Ernest Pierre.

Haïti-Sport/ La sélection de 74 se retrouve à Montréal (vidéos)

Les joueurs de la sélection de 1974 dans les studio de CPAM. L’émission a été diffusée en direct sur CPAMTV également. Austin qui arrivait le jour même à Montréal, n’est pas sur la photo.


Ils ne se sont pas rencontrés depuis la fin de la coupe du monde de football de 1974, voilà 42 ans. Ces dieux haïtiens du ballon rond ont donné à Haïti sa seule participation historique à cette compétition internationale dont tout le monde parle aujourd’hui.

Le capitaine Nazaire est parti pour la France dès la fin des compétitions, François et Antoine vivent à Montréal, Racine, Vorbe et Mario Léandre sont en Haïti, Tom Pouce, Bayonne, Austin, André, Louis vivent aux États-Unis.

Au total, ils sont neuf pour cette retrouvaille extraordinaire grâce à une initiative de Jean Bernier et de Jean Ernest Pierre, le directeur général de la radio CPAM.
«J’avais l’idée d’organiser une activité à Montréal en vue d’honorer Guy François et Eddy Antoine qui vivent à Montréal, raconte M. Bernier en entrevue au journal, je l’ai annoncée à la radio.Et le lendemain Jean Ernest m’a fait appeler par Asma Heurtelou pour demander : pourquoi on ne le faisait pas pour tout le monde?».
Jean Bernier et l’Association sportive des des Haïtiens de Montréal ont réuni assez rapidement un comité, d’une dizaine de personnes dont Mme Heurtelou elle-même, qui s’est mis au travail très vite en vue de réaliser un brunch d’honneur le 24 avril dernier auquel neuf joueurs de la sélection de 74 ont pris part au Buffet roumain.

Il devait y avoir 11 mais deux d’entre eux ont désisté «pour des raisons internes». «On aurait pu réaliser un match», a lancé M.Bernier à la blague. Le passage de la sélection à Montréal a provoqué une telle euphorie, un tel engouement que le comité a du suspendre la vente des billets de participation au brunch d’honneur quelques jours avant l’évènement.

«Mis à part l’hommage qui nous a été rendu par l’ancien président Préval en 2007, personne ni aucun endroit au monde ne nous a autant rendu notre fierté», a affirmé V.Louis lors d’une émission spéciale à la radio animé par Jean Ernest Pierre.

Les propos de Louis ont corroboré par tous les joueurs sur fonds d’applaudissements chauds. «La radio est là pour cela aussi, pour faire la promotion de ces genres de choses», a dit le PGD de CPAM pendant l’émission. J.P Bayonne qui vit à Miami est lui aussi émerveillé par l’honneur qui lui est rendu.

«Après ce que Montréal vient de faire, dit-il, si les autres grandes villes d’Amérique du Nord ne fait rien sinon autant, c’est qu’ils…. Ne sont pas des hommes», ont complété en chœur ses collègues.

Le programme a été largement arrosé d’anecdotes concernant le match historique contre l’Italie où Manno Sanon, décédé, avait réussi à percer les filets de Dino Zoff qui étaient restés vierges même après 50 matchs.

Ils ont pu confirmer ou infirmer certaines affirmations historiques sur ce match par des chroniqueurs ou historiens sportifs grâce une mémoire qui leur est restée fidèle jusqu’à présent.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *