Monday, 19 February 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Infirmières haïtiennes sous haute sécurité à Saint-Jérôme

Après leur quart de travail, les infirmières, notamment celles des minorités visibles, sont lourdement escortées par des agents de sécurité jusqu’à leurs voitures. En plus d’avoir installé des caméras, c’est l’une des mesures prises par le Centre intégré de santé et des services sociaux des Laurentides (CISSS),

Infirmières haïtiennes sous haute sécurité à Saint-Jérôme

Le 17 janvier dernier, Vivianne Saint-Louis et Jasmine Gervais, deux infirmières travaillant au centre d’hébergement Youville, rattaché au CISSS des Laurentides ont reçu des menaces et des intimidation sur leur lieu de travail. Deux enquêtes sont en cours. Une que la police de Saint-Jérôme peine à démarrer malgré et une enquête interne afin de déterminer le ou les coupables de ces actes.

Voici le reportage de Jean Numa Goudou

Le CISSS des Laurentides a 14500 employés dans plus de 80 installations. Et, selon les données colligées par le CISSS des Laurentides, 3,06% des employés de l’établissement appartiennent à un groupe de minorités visibles.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *