Wednesday, 23 August 2017
 
 
Recherche
Non classé
0

La communauté haïtienne rend hommage à Cicilia (vidéos)

«Tu es juste passée à la porte d’à coté» a dit Frantz Benjamin à Cicilia. «Vos chants et vos prières vont nous manquer»- Emmanuel Dubourg

La communauté haïtienne rend hommage à Cicilia (vidéos)

À l’initiative de La perle retrouvée, une soirée-hommage à la vie de Cicilia Laurent, la doyenne haïtienne de l’humanité décédée le 23 mai dernier, a eu lieu le dimanche 5 juin au local du centre culturel sur Crémazie Est ‘a Montréal.

Il pleuvait des cordes toute cette journée. Toutefois une soixantaine de personnes en plus des membres de la famille immédiate et plusieurs Laurents de Montréal (Raymond, Weber, Jacques) aidées de parapluie et pardessus ont bravé les averses pour prendre part  à la soirée.

Le député Emmanuel Dubourg, Nadine Pierre l’attachée politique du député David Heurtel,  le président du Conseil de Ville de Montréal Frantz Benjamin entre autres ont pris part à cette veillée communautaire.

Thé aux gingembres, café, petites bouchées, Chants, blagues,prestation musicale de Danielle Guillaume, La perle retrouvée a tout mis en place pour que la soirée reflète la culture haïtienne. «Personnes ne doit être triste, a lancé la maître de cérémonie Marjorie Michel, car nous célébrons la vie de Cicilia elle qui riait tout le temps»

«À 120 ans, je croyais que le Tout-Puissant vous avait oublié afin que nous puissions vous garder près de nous mais il a décidé de vous rappeler près de lui. Merci pour votre vie, votre sourire. Vos chants et vos prières vont nous manquer», a dit pour sa part le député de Bourassa Emmanuel Dubourg.

Frantz Benjamin a quant à lui déclamé,  à la mémoire de Cicilia, un poème écrit après la mort de sa mère. «Tu es juste passée à la porte d’à coté» a-t-il rappelé à Cicilia à l’instar de sa mère.

La soirée a été marquée par le témoignage touchant de Violette, 69 ans, fille de la doyenne. Elle a raconté 120 ans de bonté d’une femme avec tout le monde. «Souvent j’étais fâchée contre elle prenait toujours mes vêtements dans mon garde-robe pour donner à d’autres. Lorsque je rouspétais, elle me répondait tout bonnement que j’en avais beaucoup alors que celle-là n’en a pas».

«Au souper, elle se prenait toujours de grands plats de nourriture, a ajouté Violette, mais elle n’en mangeait qu’une infime partie. Elle gardait tout pour les visiteurs ou des passants».

Cette soirée a permis à La perle retrouvée d’amasser environ 2000 dollars qu’elle a remis au salon funéraire Magnus Poirier. Tout don en argent à Magnus Poirier pour les fins des obsèques serait bienvenu indique la famille.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *