Sunday, 19 November 2017
 
 
Recherche
Non classé
0

Le maire de P-au-P rencontre les hommes d’affaires haïtiens de Montréal

De passage à Montréal la semaine dernière dans le cadre du Programme de coopération municipale (PCM), le maire de Port-au-Prince, Youri Chevry, s’est arrêté au Groupe 3737 dans Saint-Michel afin d’y rencontrer la communauté haïtienne d’affaires.

Le maire de P-au-P rencontre les hommes d’affaires haïtiens  de Montréal

Au milieu, le maire de P-au-P Youri Chevry entouré d’entrepreneurs haïtiens à Montréal et du consul J.Viard. Photo: Ralph Véus


 

À l’initiative du président du conseil de ville Frantz Benjamin, également conseiller de district dans Saint-Michel, le maire s’est entretenu avec une cinquantaine de gens d’affaires de la communauté haïtienne.

«On tente d’établir un pont  entre les entrepreneurs de la communauté et ceux d’Haïti afin de faciliter les  liens d’affaires. Nous en faisons ici et nous voulons en faire en Haïti. La mairie permet d’offrir une panoplie de services. Et nous sommes un grand nombre d’entrepreneurs qui sont capable d’assurer ces services là», a indiqué Grégory Excellent du Groupe 3737 lors de cette rencontre-causerie.

De son coté, Youri Chevry, en place depuis quatre mois, a vanté les mérites de la coopération canadienne notamment celle avec Montréal. En peu de temps, a-t-il dit, Port-au-Prince a mis la table pour la reconstruction de la ville à la suite du tremblement de terre de 2010.

  • Le premier poteau d’une vaste opération d’identification de rue a été posé
  • Le recensement des bâtisses qui trainait depuis plus de trois ans dans les tiroirs a été réalisé.
  • Les écoles communales, endommagées ou effondrées lors du tremblement de terre, sont en voie de réfection ou de reconstruction.

Le maire de Port-au-Prince a parlé d’un défi majeur qui l’attend au cours de son mandat : faire revenir les entrepreneurs au bas de la ville. Depuis le séisme qui a dévasté cette partie de la capitale, les investisseurs ont fui ce secteur.

Youri Chevry  explique  cet exode de capitaux par le fait que les infrastructures n’ont pas été refaites depuis 2010. Des tonnes de gravats jonchent encore la chaussée.

Et pour réussir le maire veut  instituer de nouvelles pratiques et impliquer le secteur privé des affaires. Pour ce faire, le premier citoyen de la capitale a présenté mardi de la semaine dernière le budget de la Ville de Port-au-Prince au secteur privé. «Une première dans l’histoire municipale en Haïti», a-t-il fait remarquer.

Au cours de sa visite à Montréal, le maire de P-au-P a pris part à des séminaires  de formation. Youri Chevry a aussi visité la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dans le cadre du PCM. Ce partenariat vise la  viabilité financière de Port-au-Prince, notamment par l’imposition de taxes locales et d’autres sources de revenus.

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *