Sunday, 19 November 2017
 
 
Recherche
Blogue
0

Les 3C qui restaurent la confiance en affaires

Elle est à la base des relations d’affaires. Sans confiance, il n’y en a tout simplement pas. Vous savez, il fut un temps où des contrats significatifs pouvaient être convenus par une simple poignée de main ou une entente verbale.

Les 3C qui restaurent la confiance en affaires

Elle est à la base des relations d’affaires. Sans confiance, il n’y en a tout simplement pas. Vous savez, il fut un temps où des contrats significatifs pouvaient être convenus par une simple poignée de main ou une entente verbale.

L’absence de confiance est l’ennemi du développement économique. Dans le même ordre, une absence de confiance peut avoir des effets dévastateurs sur l’économie de tout un quartier, de toute une communauté ou d’un pays. Nous en sommes témoins.

À chaque fois qu’on parle de «Consommons haïtien », nous nous retrouvons face à un ensemble de raisons pour lesquelles nous ne devrions pas, collectivement, se supporter, se faire confiance ou tout simplement consommer les biens et services offerts par des gens de chez nous.

Les âmes bien pensantes peuvent nous énumérer un nombre incalculable de manques à gagner chez l’entrepreneur haïtien comme son côté irrespectueux, entre autres. Qu’est-ce qui nourrit ce doute? Des expériences passées.

  • L’entrepreneur de notre communauté est perçu comme inconscient des normes élémentaires en matière de service à la clientèle. Il invoque des excuses au lieu de trouver des solutions, est incompétent et n’est pas crédible !

En suivant cette voie, nous avons essayé de faire sans. Nous l’avons ignoré, voire boycotté. Nous avons systématiquement encouragé des entreprises d’autrui, générer des fortunes pour autrui, appauvrit ou détruit le bourgeon d’économie que nous avions créé depuis notre arrivée.

En les lapidant à leur simple mention, nous avons fait payer le prix fort à nos entrepreneurs irrespectueux de nos attentes. Avons-nous toutefois créé des économies alternatives qui auraient pu compenser nos retards historiques? La réponse est non. Ainsi, le «nous» collectif entrepreneurial a écopé. Nous n’en sommes donc pas mieux actuellement qu’auparavant. Que faire?

Une nouvelle génération
La nouvelle génération amène son lot de nouveaux entrepreneurs, avec leurs expériences et une façon différente de faire des affaires.

Comment donc restaurer cette confiance brisée?Le verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») signifie, en effet, qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un, en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi.

Pour restaurer cette confiance, nous vous proposons les 3 C : compétence, constance et crédibilité, les 3 C que les nouveaux entrepreneurs doivent absolument posséder pour restaurer la confiance nécessaire pour bâtir une nouvelle relation d’affaires.

Compétence
La compétence est définie comme une capacité reconnue dans un domaine. On ne s’improvise pas entrepreneur. L’entrepreneuriat est un choix de carrière. Un choix de carrière exige donc formation. À tous les entrepreneurs en herbe, je vous conseille de suivre un cours avant de lancer votre entreprise.

Vous n’êtes pas obligés d’avoir une formation universitaire. Une formation professionnelle au minimum est cependant nécessaire pour vous permettre de comprendre votre nouveau métier et d’acquérir les compétences fondamentales nécessaires pour avoir du succès.

Constance
Ce qui était hier doit être demain. Vos heures d’ouverture, le respect de votre menu, le respect des délais de production, un service à la clientèle adéquat, indépendamment du moment de la journée et indépendant de vos problèmes personnels.

En mathématiques, la constante est définie comme une quantité qui conserve toujours la même valeur, indépendamment des variables d’une équation.La constance et la discipline doivent donc redevenir une priorité si nous sommes en voie de restaurer la confiance. En fait, la constance génère le troisième C qui, lui, est la crédibilité.

Crédibilité
Selon le Larousse, un individu crédible est une personne fiable, qui peut être crue, en qui on peut avoir confiance. Antoine Devinat, psychologue, membre de l’ordre des conseillers en ressources humaines agrées et directeur principal chez Dolmen Capital humain, nous offre cette définition: Valeur subjective accordée à une personne en fonction de critères personnels et sociaux, liés aux compétences et aux habiletés ainsi qu’à l’expérience, aux connaissances et à l’expertise d’un individu.

Conclusion
Ainsi, la combinaison des 3C permet de restaurer la confiance perdue. Les 3C à eux seuls créent une nouvelle dynamique d’affaires. Si nous sommes pour redevenir un peuple gagnant économiquement, il est fondamental de restaurer la confiance en nos gens d’affaires.

Nous nous devons de saisir cette opportunité, pour notre futur et celui de notre collectivité.

L’auteur du texte est le président de la société Capital Plus et l’initiateur du projet Consomons haïtien (CH).

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Grégory Excellent

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *