Friday, 28 April 2017
 
 
Recherche
Actualités
1

Miss beauté noire internationale (MBB) revient à Montréal (vidéo)

«Les Noirs qui ont marqué l’histoire», est le thème de la 10e édition du concours cette année. Et, pour la président de MBB «la beauté physique est secondaire.»

Miss beauté noire internationale (MBB) revient à Montréal (vidéo)

«Ce n’est pas un concours de beauté à proprement parler». L’évènement vise à surtout mesurer l’intelligence, la compétence, la personnalité des candidates»
La présidente de MBB, Laurette Midy, en entrevue à In Texto

Après avoir élargi le cercle de l’évènement en Amérique du Nord, l’organisation de Miss beauté noire internationale ou en anglais (MBB) tient sa 10e édition au centre Leonardo da Vinci à Montréal en Août prochain. Il s’agit d’un retour au bercail pour MBB dont la première édition avait lieu au même endroit justement.

Depuis, MBB s’est promené un peu partout en Amérique du Nord notamment à Boston qui en sera à sa 2e édition. Plusieurs autres évènements sont prévus cette année à Atlanta, Orlando et en Haïti sous le thème : «Les Noirs qui ont marqué l’histoire».

Les beautés (16 à 23 ans) devront piger dans une corbeille de personnalités un Noir qui a marqué l’histoire contemporaine et le présenter au grand public mais aussi répondre à des questions des membres du jury.

Beauté secondaire

Justement, le jury sera composé de cinq membres dont Georges Bossou Jr, Eddy Alexandre un designer de la mode. Mario Andressol, ancien chef de la Police nationale haïtienne (PNH) et qui fait dans le mannequinat et la mode aujourd’hui devrait siéger comme membre du jury également.

«Ce n’est pas un concours de beauté à proprement parler», affirme la présidente de MBB Laurette Midy en entrevue à In Texto. L’évènement vise à surtout mesurer l’intelligence, la compétence, la personnalité des candidates alors que la beauté serait classée en dernier dans les critères d’appréciation des membres du jury fait remarquer Mme Midy.

«On ne donne pas beaucoup de valeur à la beauté physique, lance sans pourtour Laurette Midy, elle est secondaire». Toutefois, le jury aura un œil soutenu sur les maillots de bain, les démarches et les émotions que tout cela aura provoqué chez le public, admet l’organisation.

La première édition à Montréal voyait concourir 18 candidates. Déjà trois beautés sont en lice et l’organisation a ouvert la période des inscriptions par téléphone depuis un mois

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 1 commentaire

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *