Tuesday, 17 July 2018
 
 
Recherche
Actualités
0

Plus facile de devenir Canadien avec la Loi C-6

Même si elles sont reconnues coupable d’un crime contre l’intérêt national, la citoyenneté des personnes ayant la double citoyenneté ne pourra être révoquée stipule la nouvelle Loi C-6 modifiant celle sur l’immigration et la citoyenneté au Canada.

Plus facile de devenir Canadien avec la Loi C-6

La C-6 élimine également l’exigence selon laquelle un demandeur doit avoir l’intention de continuer à résider au Canada s’il se voit accorder la citoyenneté. La nouvelle Loi facilite aussi un mineur qui peut dorénavant demander la citoyenneté sans avoir un parent canadien ou résident permanent.

  • « L’un des principaux atouts pour réussir son intégration dans la vie au Canada est l’obtention de la citoyenneté canadienne. Le gouvernement encourage tous les immigrants à demander la citoyenneté canadienne et à profiter de tous les avantages qu’offre le fait d’être Canadien. »– a déclaré Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté dans un communiqué annonçant l’entrée en vigueur de nouveaux aspects de la Loi.

La C-6, qui a reçu la sanction royale le 19 juin dernier et qui modifie la Loi sur la citoyenneté comporte de nombreux changements par rapport aux anciennes dispositions adoptées par l’ancien gouvernement.

Les modifications entrent en vigueur de manière graduelle. Celles qui seront en application à partir du 11 octobre 2017 comprendront également une réduction du nombre d’années pendant lesquelles les demandeurs doivent remplir une déclaration de revenus au Canada (si la Loi de l’impôt sur le revenu l’exige) à trois ans sur cinq, pour correspondre aux modifications apportées aux exigences liées à la présence effective.

D’autres changements entreront en vigueur à la fin de 2017 et en 2018. Ces modifications laissent une marge de manœuvre aux autorités quant au renforcement du processus de révocation de la citoyenneté afin que cette décision revienne à la Cour fédérale dans la plupart des cas.

La C-6 accorde toutefois un pouvoir sans équivoque aux agents de la citoyenneté. Ils ont le droits dorénavant de saisir les documents frauduleux ou soupçonnés de l’être en vertu de la Loi sur la citoyenneté.

Pour s’enquérir de toutes les modifications apportées à la Loi Cliquez ici

 

Partagez:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Jean Numa Goudou

Il y a 0 commentaires

Exprimez-vous

Votre opinion compte pour nous?
Laissez un commentaire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *